Double Licence Maths/Physique

Responsables de la formation : 
 
Alexis Devulder pour les mathématiques, Stéphanie Buil pour la physique.
 

L'université de Versailles Saint-Quentin propose à des étudiants sélectionnés de suivre un cursus renforcé de licence, permettant à ces étudiants de valider simultanément deux diplômes de licence :

  • une Licence de Mathématiques,
  • et une Licence de Physique.

Se reporter à la page « Brochures et Fiches IP » pour prendre connaissance des contenus des divers modules, de la bibliographie utile pour les cours, ainsi que les Fiches d'Inscription Pédagogique qui détaillent les modules qui peuvent ou doivent être choisis. Ce cursus existe à Versailles depuis 2007.

Poursuite d'études :

Cette double formation permet d'éviter une spécialisation trop précoce. L'acquisition de compétences et de connaissances dans les deux disciplines, et une bonne compréhension de leurs interactions permet d'avoir un large éventail de poursuites d'études. Cette formation est particulièrement adaptée aux poursuites d'études suivantes :

  • entrée en Grande École d'Ingénieurs, notamment sur concours réservé aux étudiants universitaires en 3ème année (les étudiants candidats bénéficient d'une préparation avec des "colles" de mathématiques et de physique, et sont mis en contact avec des étudiants ayant réussi ces concours les années précédentes);
  • masters combinant les matières des deux diplômes de licence (par exemple master Modélisation et Simulation).
  • et bien-sûr toute formation accessible aux étudiants ayant suivi une seule des deux licences.

À titre d'exemple des étudiants ayant obtenu de 2011 à 2016 une licence de mathématiques et une licence de physique à l'issue de notre cursus de double licence maths/physique sont entrés dans les écoles suivantes :

  • École Polytechnique ("X")
  • École Centrale Paris (devenue "CentraleSupélec" depuis 2015),
  • École Centrale Lyon,
  • École Centrale Lille,,
  • Ecole Nationale des Techniques Avancées (ENSTA),
  • Télécom Paris,
  • Télécom Bretagne,
  • Arts et Métiers (ENSAM),
  • INSA Toulouse,
  • Ecole Centrale d'Electronique.

La réussite de nos étudiants à ces concours prestigieux témoigne de la qualité de l'enseignement dispensé et de la très bonne adéquation de ces cursus aux exigences de ces concours. En 2016, 2 étudiants sont entrés à Centrale Paris, 2 à Télécom Paris, un à Centrale Lille, un aux Arts et Métiers (ENSAM) et une à l'INSA Toulouse, pour 9 candidats.  En 2015, une étudiante a été admise à Polytechnique (classée 4ème) et 3 autres à l'ENSAM, pour 5 candidats présentés. En 2011, 4 étudiants sont entrés à Centrale Paris, Centrale Lyon, ENSTA et Télécom Paris, pour 5 candidats inscrits à ces concours. Ces résultats ont été obtenus par des étudiants ayant étudié 3 ans dans notre cursus de double licence (la plupart des concours pour étudiants de l'université sont réservés aux étudiants n'ayant pas étudié en classes préparatoires).

Signalons aussi que plusieurs anciens élèves de double licence sont actuellement étudiants en doctorat de Physique ou de Mathématiques, après avoir obtenu un master ou un diplôme d'ingénieur.

Admission :

  • Nous proposons aux étudiants de Licence 1 ayant eu des résultats suffisants au premier semestre de poursuivre leur scolarité en double licence à partir du semestre 2.
  • Nous pouvons aussi accueillir des étudiants en cours de première année sur dossier, ou en début de 2ème année également sur dossier.
  • Nous pouvons accueillir en troisième année de double licence des étudiants issus de classes préparatoires ayant validé 150 ECTS; cela concerne principalement les étudiants ayant au moins une admissibilité aux concours suivants : ENS, École Polytechnique, Mines-Ponts, et à la plupart des écoles du concours Centrale. Nous pouvons aussi admettre des étudiants de licence 3 ayant suffisamment d'ECTS. L'admission se fait sur dossier.
  • À titre d'information, 28 étudiants étaient en cursus double licence première année lors du deuxième semestre 2015-2016, 23 lors du deuxième semestre 2013-2014, et 13 lors du deuxième semestre 2012-2013.
  • Les étudiants souhaitant rejoindre notre double licence en 2ème ou 3ème année sont invités à déposer leur candidature en 2ème année ou 3ème année de licence mention physique et mention mathématiques via notre application E-candidature, accessible depuis la page d'accueil du site de l'Université dans la rubrique Zoom (côté gauche), en précisant dans leur lettre de motivation leur intérêt pour le double cursus mathématiques-physique. La commission pédagogique étudiera alors leur candidature et les pièces justificatives fournies à l'appui. La réponse de la commission leur parviendra par le biais de leur dossier de candidature en ligne. Attention : si vous souhaitez faire une double licence en vue de passer des concours, sachez que certains concours de grandes écoles sont réservés aux étudiants n'ayant pas étudié en classes préparatoires ou ayant fait un an maximum de classes préparatoires; vérifiez les conditions sur les sites web des concours qui vous intéressent.

  • Profil des étudiants : la plupart des étudiants entrant en double licence au semestre 2 (licence 1) ont obtenu leur baccalauréat l'année précédente, mais nous accueillons chaque année des étudiants avec un profil différent. Certains étudiants ont par exemple fait auparavant une année de médecine (un tel étudiant est entré aux Arts et Métiers ENSAM). Un autre avait obtenu un BTS technicien du son (et a ensuite été admis à Technique avancées, ENSTA). Un autre avait fait une première année d'architecture (et est ensuite entré à Centrale Paris). Nous avons aussi eu deux étudiants ayant repris leurs études vers l'âge de 25 ans (l'un est entré aux Arts et Métiers ENSAM, l'autre est en cours de scolarité). Deux étudiants ont obtenu leur baccalauréat avec 3 ans d'avance (l'un est entré aux Ponts et Chaussées ENPC, l'autre en magistère de physique). Signalons aussi une étudiante avec handicap (à qui l'université offre une aide adaptée), deux ou trois étudiants ayant fait quelques mois en classes préparatoires, etc. Seuls comptent le niveau scolaire et la motivation.

Pour les élèves qui sont en terminale: il faut d'abord s'inscrire sur http://www.admission-postbac.fr/ (APB) et choisir la formation L1 - Sciences - technologies - santé, portail MPCI : Maths - Physique - Chimie - Informatique de l'Université de Versailles-Saint Quentin en Yvelines. L'étudiant pourra, après entretien et avis sur son dossier (début décembre), suivre à partir du deuxième semestre la double licence Mathématiques Physique (ou s'il le préfère une autre double licence proposée à l'UVSQ : Biologie Chimie, ou Biologie Informatique).

Modalités :

Afin d'obtenir les deux diplômes de licence à l'issue des trois années de formation, les étudiants doivent satisfaire simultanément aux exigences de ces deux diplômes. Ils doivent en particulier avoir obtenu 90 crédits ECTS dans chacune des deux matières principales (par exemple pour avoir une licence de Mathématiques et une de Physique, il est nécessaire d'obtenir 90 ECTS de Mathématiques et 90 ECTS de Physique), plus les crédits dans les autres disciplines scientifiques, en Anglais et en Culture Générale.

Suivre simultanément deux licences nécessite bien-sûr de suivre plus de cours que pour une seule licence (180 ECTS pour une licence), mais le volume horaire n'est pas le double de celui d'une seule licence puisque certains cours sont communs aux deux licences (en particulier les cours d'anglais, culture générale, chimie, informatique). La formation de double licence représente environ 240 ECTS.

Les étudiants concernés ont la possibilité d'abandonner une des deux licences en cours de scolarité sur simple demande s'ils préfèrent se concentrer sur une seule des deux licences.

La majorité des enseignants sont également chercheurs dans un laboratoire cohabilité par le CNRS. Beaucoup interviennent également dans les classes préparatoires de Versailles (interrogations orales), enseignent dans des grandes écoles ou sont membres de jurys de concours.

Témoignage de Mateusz Jasinski (double licence maths-physique en 2015, entré à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers)  :

"
Après mon bac S j'ai voulu faire une grande école d'ingénieur. Pour cela j'ai intégré une classe préparatoire mais très vite je ne m'y sentais pas à l'aise. Après une année, j'ai changé pour intégrer une double licence maths physique à Versailles, qui elle m'a permis d'acquérir un très grand bagage de connaissances avec un réel plaisir de suivre les cours puisque les professeurs sont pour la plupart des chercheurs dispensant un enseignement de très bonne qualité et de manière très appliquée.
 
J'ai été préparé au bout de 3 ans de double licence pour les concours afin d'intégrer une grande école. J'ai ainsi été pris aux Arts et Métiers avec une moyenne de 13.8 sur les 3 ans de double licence. Une fois à l'école je n'avais aucun retard particulier dans les matières par rapport aux élèves issus de classe préparatoire. Maintenant je suis à 14 de moyenne à chaque semestre et je commence un double diplôme d'ingénieur en énergie et marchés avec l'IFP School (Ecole nationale supérieure du pétrole et des moteurs). 
 
La double licence est donc une excellente alternative aux classes préparatoire. J'encourage donc vivement ceux ou celles qui se posent encore la question entre la double licence et une classe préparatoire.
"
 

Témoignage de Guillaume Ray (double licence maths-physique en 2012, entré à l'Ecole Polytechnique)  :

"A l'Université de Versailles Saint-Quentin, j'ai opté pour la licence double cursus Maths-Physique.

Attiré par la Physique au lycée, plusieurs enseignants m'avaient mis en garde quant à la place importante des Mathématiques dans ce domaine (chose que j'ai pu vérifier en L3). Choisir ce parcours était donc une évidence et fût un atout considérable pour la suite de mes études.

En effet, beaucoup d'enseignements y sont complémentaires, ce qui facilite grandement la réussite par rapport aux licences simples.

En troisième année, j'ai pu lors du concours d'entrée aux écoles du groupe Paristech constater, en échangeant avec d'autres camarades, la qualité de l'enseignement à l'UVSQ.

Les enseignants se rendent disponibles, nous accordent de nombreuses heures en dehors des classes pour quiconque montre un intérêt dans leurs matières. En L2 et L3, les amphis et TD sont en effectif réduit, ce qui permet une proximité exceptionnelle et des approfondissements développant un intérêt pour les sciences.

Tout cela est beaucoup moins facile dans des universités « usines » où les effectifs sont beaucoup plus importants.

Grâce à l'UVSQ, me voilà aujourd'hui en première année à l'Ecole Polytechnique, où je viens d'achever la formation militaire de 8 mois, que j'ai pu effectuer à la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris." (écrit le 3 mai 2013) .

Contacts :

Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter par mail Alexis Devulder : alexis.devulder@uvsq.fr

Quelques liens :